opération Harpie Opération Liban Opération Mali masthead_004
Centre de Doctrine et d'Enseignement du Commandement

Pour une Défense d’avance

CDEC | EMS | EMSST | EMSST

Enseignement militaire supérieur scientifique et technique (EMSST)

Retour

Mise à jour : 28/07/2016  - Auteur :  CDEC/DEMS/EMSST  - Direction :  CDEC/Pub-com

Le dispositif d’enseignement à distance (EAD) mis en œuvre par l’EMSST s’adresse aux officiers bénéficiant des services de l’EMSST

Ce dispositif est mis en place dans les trois phases suivantes :

  •  la préparation au concours du DT ;
  •  la préparation à l’entrée en scolarité des lauréats du concours du DT et des officiers lauréats du concours de l’École de guerre retenus pour bénéficier d’une formation de spécialité ;
  •  les officiers en stage (cursus du DT et cursus de la FS) de l’EMSST.

Cette plateforme d’enseignement à distance Moodle  est uniquement sur internet et elle se trouve sur le site internet www.ead.minerve.fr

Projet pédagogique

L’EMSST vise à dispenser la formation indispensable pour préparer les futurs chefs militaires à l’exercice d’importantes responsabilités de commandement ou à tenir des postes de direction exigeant un haut niveau de qualification scientifique ou technique.
Les lauréats (FS et DT) suivent une scolarité dans des établissements de formation, des instituts, des écoles ou des universités. Les scolarités sont déterminées par l’EMSST, selon les besoins en compétences exprimés par l’Armée de Terre et les aptitudes initiales des lauréats. Ce cursus fait l’objet d’un contrat de scolarité avec l’intéressé et débouche sur l’obtention d’un diplôme.

Objectifs de formation FS

 Pour les officiers brevetés de l’enseignement militaire supérieur (BEMS), il s’agit de former :

  • les futurs détenteurs de hauts postes de commandement ou de direction, généralistes rompus à l’utilisation de techniques et méthodes décisionnelles modernes et variées ;
  • des  officiers  destinés  à  alterner  des  postes  opérationnels  et  des  emplois  de  nature  technique  (armement, télécommunications, …) ;
  • à l’acquisition de connaissances nouvelles (langues rares).

Objectifs de formation DT

 Pour les officiers diplômés de l’enseignement militaire supérieur scientifique et technique (DT) :

  • les futurs détenteurs de postes de responsabilité spécialisés ;
  • les officiers destinés à fonctions techniques de mise en œuvre.

Les différents types d’enseignement

 Les cours par correspondance

 La préparation au concours (DT) combine l’envoi de documentation et la correction de devoirs suivis individuellement. Le suivi de la progression est assuré par le bureau enseignement qui est également en contact avec les professeurs et les chefs de filière.

Les périodes d’enseignement dirigé

Elles consistent à rassembler à l’École militaire, pour des périodes courtes, des officiers stagiaires ayant le même objectif de formation. Elles sont de deux types, différenciées par leur objet :

  • soit rythmer la préparation du concours du DT et vérifier l’assimilation des connaissances (PED),
  • soit viser la réussite des épreuves probatoires à l’admission dans les établissements de formation, en étant directement ciblées sur les attentes spécifiques de l’établissement d’accueil (CPMS).

L’enseignement à distance

Le dispositif d’enseignement à distance (E@D) mis en œuvre par l’EMSST s’adresse aux candidats, lauréats et aux officiers stagiaires. S’appuyant sur le réseau Internet, l’E@D-Moodle garantit une connexion permanente et accessible à tous.

Il fournit l’ensemble de la documentation nécessaire à la préparation au concours du DT ainsi que les exercices associés. Il permet également la remise à niveau et une préparation ciblée à la mise en scolarité. Enfin, il offre à tous un accès aux enseignements ouverts diffusés par les universités et la possibilité de conserver un lien permanent avec l’EMSST.

 Le cours armement

Le cours armement est une formation semi-externalisée qui a pour objectif de donner aux officiers stagiaires une formation ciblée sur le management de programme et l’ingénierie des systèmes sous l’égide de Centrale-Supelec, ainsi que la connaissance des applications pratiques dans les domaines des capacités militaires en s’appuyant sur l’EMSST, la STAT et les industriels de l’armement.

Les évaluations à l’EMSST

L’évaluation objective et exhaustive des formations dispensées au sein des écoles du CDEC, permet de vérifier la correspondance de la formation avec les besoins de l’armée de Terre et de contrôler les objectifs pédagogiques. Il s’agit d’évaluer :

  • la réalisation des objectifs de formation par les stagiaires et les formateurs ;
  • la satisfaction différée de la formation et de vérifier l’opportunité des scolarités suivies ;
  • un an après les scolarités et de vérifier l’adéquation de ces formations au premier emploi.

 L’évaluation immédiate (stagiaires)

 Elle  s’applique aux activités suivantes :

  • préparation au concours du diplôme technique (cours par correspondance et périodes d’enseignement dirigé) ;
  • orientation des lauréats au concours de l’École de guerre, vers les scolarités FS et les écoles de guerre à l’étranger ;
  • orientation des lauréats au concours du diplôme technique, vers les domaines, les sous-domaines et les scolarités  DT ;
  • préparation  des  lauréats  FS  et DT à  leur entrée en  scolarité  (remise  à  niveau,  enseignement  de  modules spécifiques) ;
  • satisfaction des scolarités FS et DT ;
  • cours Armement (AF non externalisées).

L’évaluation différée à un an (stagiaires et employeurs)

Tous les officiers ayant suivi une formation à l’EMSST et leur employeur direct sont concernés par cette évaluation. Elle est effectuée un an après la sortie de scolarité et s’applique aux activités suivantes :

  • satisfaction des scolarités FS ;
  • satisfaction des scolarités DT.

Les indicateurs de l’EMSST

Des indicateurs participent à l’élaboration du tableau de bord du commandant de l’EMSST et du général commandant le CDEC. Afin de renseigner ces indicateurs, les tâches d’étude et de saisie concernent les acteurs principaux de l’EMSST :

  • le commandant de l’EMSST ;
  • le directeur des scolarités ;
  • les trois chefs de filière ;
  • le directeur de l’enseignement.

RAYONNEMENT

L’EMSST participe à la mission générale du CDEC en matière de rayonnement, à travers :

  • les attitudes et comportements quotidiens des officiers stagiaires au sein de leur établissement ;
  • la rédaction d’un article pour chaque officier stagiaire ;
  • une action concrète de rayonnement pour chaque officier stagiaire dans son environnement ;
  • un mémoire de stage, accompagné d’un résumé de cinq lignes.

Sources : CDEC/DEMS/EMSST
Droits : CDEC/DEMS/EMSST

Sur d'autres sites

Haut
Copyright 2019 | Mentions légales
UA-42564072-1